10 trucs pour rénover soi-même sa cuisine – la suite

Aujourd’hui retrouvez nous pour la suite des 10 trucs pour rénover vous-même votre cuisine. Voici les 5 trucs suivants pour les plus bricoleurs d’entre vous, qui nécessiterons des travaux plus conséquents.

Avec des compétences en bricolage :

6/ repeindre les murs

Tout d’abord, vous pouvez pour rénover votre cuisine, choisir de refaire la peinture des murs.  Le choix n’appartient qu’à vous et au style que vous voulez donner à votre cuisine. Traditionnellement, il se porte sur du blanc pour apporter de la luminosité et augmenter l’espace. Mais rien ne vous empêche d’opter pour une couleur vitaminée qui reflète votre personnalité. Bien sûr, repeignez murs et plafonds avec une peinture spéciale pièces humides. Et pourquoi pas animer la cuisine avec sur un mur un papier peint graphique. Vous n’avez que l’embarras du choix ! Dans ce cas, la cuisine étant la pièce où vous risquez le plus de tâcher les murs, optez pour un papier peint résistant et facile à nettoyer (lessivable).

7/ changer la hotte

 

La hotte est l’objet indispensable d’une cuisine pour se débarrasser des mauvaises odeurs et des vapeurs d’eau. Si on avait tendance à vouloir la cacher, aujourd’hui elle est devenue un élément de décoration à part entière. Les possibilités sont multiples. Elle peut être murale, escamotable ou fixée au plafond (hotte îlot) pour occuper le devant de la scène ! Si vous souhaitaient que la hotte se fasse discrète, elle peut être intégrée dans un meuble par exemple ou même être dissimulée dans le plan de travail. A l’inverse, pour les cuisine de caractère, vous pouvez optez pour une hotte massive ou colorée au milieu de la pièce. Si vous changez de hotte, c’est également l’occasion d’opter pour un système plus performant : un débit d’aspiration adapté au volume de votre cuisine et avec une faible puissance sonore.

 

 

8/ changer l’évier

L’évier est une pièce essentielle de votre cuisine et il est fortement sollicité. Vous n’aurez de cesse de lui tourner autour à chaque fois que vous préparerez vos plats. Avant toute chose, demandez vous quel type d’évier vous voulez : sa taille, sa forme, le nombre de bacs, avec égouttoir ou non. En l’absence de lave-vaisselle et si vous avez la place, privilégiez un grand évier à 2 bacs. Cette option vous demande quelques outils mais rien d’insurmontable.

L’inox est le plus populaire des matériaux, résistant et facile d’entretien. Mais vous pouvez également trouver des éviers en matériau de synthèse, en céramique, en gré ou encore en pierre. Petit coup de cœur de l’agence pour les éviers en résine minérale de la marque espagnole POALGI. Vous pourrez personnaliser votre évier en choisissant la couleur que vous voulez parmi plus de 200 coloris. Si vous voulez assortir votre évier à un meuble, une crédence ou un mur, il vous suffit d’envoyer un échantillon de la couleur souhaitée ou de choisir sur le nuancier et ils reproduiront exactement votre couleur. Les éviers ne sont pas peints ! La couleur est injectée directement dans la matière et le revêtement est anti bactérien pour s’assurer d’avoir une cuisine saine. Seul limite votre imagination !

9/ changer le sol

Le sol n’est pas la première chose à laquelle on pense quand on souhaite rénover notre cuisine. Et pourtant c’est lui qui va donner toute sa personnalité à votre intérieur. Vous pouvez choisir de refaire entièrement le sol ou de recouvrir le revêtement existant (solution à privilégier si vous ne souhaitez pas changer les meubles bas). Bien entendu, préférez le lavable facilement !

Il existe des carrelages « spécial rénovation » très fins, pour ne pas créer une trop grande différence de niveau avec les autres pièces. Vous pouvez également opter pour un parquet si vous voulez créer une continuité avec le reste de la maison. Il existe pour cela des parquets spéciaux pour les pièces humides. N’hésitez pas non plus à poser deux revêtements différents et à mixer les matières comme le parquet et la tomette.

10/ repenser l’espace

Enfin, pour ceux qui sont prêt à se lancer dans des grands travaux, c’est le moment de repenser tout l’espace. Tout enlever pour repartir de zéro !

Dans ce cas, pour vous aider dans votre projet, utilisez le triangle d’activité. Pour avoir une cuisine fonctionnelle, il faut limiter les trajets. Le plan de votre cuisine doit faciliter la circulation entre la zone stockage, la zone de préparation et la zone de lavage. Pour cela, il est important que la distance entre les plaques de cuisson, l’évier et le réfrigérateur soit égale ou presque.  Il s’agit des principales zones où s’exerce le travail. Plus l’espace sera réduit et plus vous aurez l’impression que tout est à portée de main.

Avant d’agir, armez-vous d’une feuille. Faites un plan sommaire de la pièce, placez les pôles d’activités en prenant en compte le triangle d’activité, puis aménager l’espace. En fonction de cela vous pourrez choisir de faire une cuisine en U, en L (avec souvent le réfrigérateur au bout), en double I avec ou sans îlot… N’oubliez pas non plus de prendre en compte les ouvertures de la pièce, la lumière dans une cuisine étant un élément indispensable.

——–

Sources : 1 / Au fil du temps – 2/ Côté maison – 3/ Poalgi – 4/ Castorama – 5/ Darty

Une extension pour une meilleure accessibilité
Une extension sur chaumière : la réalisation
1 commentaire

Horaires

lundi, mardi & vendredi : 9h - 18h
mercredi & jeudi : 11h - 20h

Recevez chaque mois nos conseils !