Extension et surélévation d’une maison individuelle : la réalisation

L’agence vous présente aujourd’hui l’une de ses nouvelles réalisations. Un nouveau projet abouti d’extension et de la surélévation dans le Val de Marne. Une maison de ville est agrandie pour devenir une maison familiale.

Réalisation

La construction existante était constitué de deux éléments qui formaient un L. L’extension a pris place à droite de l’avancé du L, en faisant ainsi une maison rectangulaire. La maison a également été surélevée permettant de créer un étage et des combles aménageables. Les changements apportés ont doublé la surface habitable de la maison. Seuls trois murs ont été conservés ! Tout le reste à été démoli afin de pouvoir redéfinir toutes les pièces. Le terrain étant en contrebas par rapport à la route, les eaux de ruissellement s’accumulaient devant la façade, à l’arrière de la maison. Afin de pallier à ce problème, le niveau du sol intérieur a été surélevé pour prévenir les risques d’inondation.

Une entreprise est intervenue pour une partie du gros œuvre. Pour le reste, les propriétaires ont retroussés leur  manches ! Ils ont effectué l’ensemble du second oeuvre aux-mêmes en autoconstruction.

Recherche d’ensoleillement

La maison existante, située en fond de parcelle et en limite séparative sur ses deux façades latérales, est encadrés par trois maisons hautes. Ce qui provoque une perte d’ensoleillement majeure sur la maison, problème qu’il a fallu prendre en compte dans l’étude du projet. S’ajoute à cela le fait que la façade rue de la maison soit orientée plein nord.

Ainsi, dans l’extension, une grande baie vitrée a été installée afin de gagner un maximum de lumière dans la pièce de vie. A l’étage, côté rue, on trouve deux fenêtres et un œil-de-bœuf. Enfin, trois fenêtres de toit ont été placées sur la pente du toit côté sud. Ces fenêtres sont placées au-dessus d’un escalier tout hauteur créé pour accéder à l’étage. Ainsi, l’absence de plancher au niveau du premier étage et des combles a permis de créer un puits de lumière et de ramener le soleil à l’intérieur de la maison.

Contraintes

Les propriétaires ont du faire appel à une entreprise spécialisée afin de combler les anciennes carrières existantes sous la maison. Et oui il y a des vides sous la maison ! Pour pallier à ce problème, une entreprise a percé un trou pour accéder aux galeries et injecté des piliers de béton. Cette intervention est très onéreuse (et au frais des propriétaires !), mais sans celle ci, le permis de construire n’aurait jamais été accordé puisqu’il y a un risque d’éboulement.

Enfin, un espace vide entre la maison existante et le pignon d’une des maisons voisines a également posé problème. Le premier permis de construire a d’ailleurs été refusé. Mais après un travail de recherche et un dialogue avec la ville, la difficulté a été surmontée.

Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous ici sur notre site !

 

Spécial matériaux : la cuisine
3 idées déco pour votre escalier